Sainte-Suzanne

Une Commune moderne, riche d'histoires


Les armoiries symbolisent très simplement la vocation agricole et maritime de la commune. Les cannes pour l'agriculture; le phare, seul de sa catégorie dans l'océan Indien, et les vagues pour rappeler que le quartier fut et reste une terre tournée vers la mer. Pour rappeler aussi que c'est là, en 1646, que furent installés de force les premiers mutins de Fort Dauphin.

 

BREF HISTORIQUE

 

A l'est de la commune se trouve Quartier-Français, de l'ancien nom Quartier des Français, où furent installés les premiers mutins de Fort-Dauphin qui furent exilés en terre de Bourbon par le gouverneur PRONIS. C'était en 1646, bien avant le peuplement définitif de l'île (1663). La région a de tout temps été réputée pour la fertilité de ses terres. C'est pourquoi Etienne REGNAULT, premier Commandant de Bourbon nommé par la Compagnie des Indes (1665), y préconisa la culture du riz, du tabac et de la vigne. Le quartier de Sainte-Suzanne devint ainsi très vite un des principaux greniers de l'île. Les premieres concessions y sont accordées à partir de 1690, Sainte-Suzanne se peuple alors assez rapidement et devient commune en 1704. Le café, si prometteur, connait ses premiers déboires à partir de 1810; c'est à cette date que Sainte-Suzanne se couvre de champs de canne à sucre. Plus tard vient la vanille. La commune s'étend aujourd'hui entre la rivière Saint-Jean et la ravine des Chèvres.