Les Avirons

Aux portes de la grande forêt

 

      Les armoiries des Avirons sont les plus simples de l'île.Elles représentent deux avirons puisque les ravines littorales fournissaient le meilleur bois pour la confection des rames des pirogues.
      Les oiseaux sont des "Dodos" ou solitaires de Bourbon, rappel des premiers temps du peuplement

 

BREF HISTORIQUE

 

Vers 1719, les premiers colons s'installent près de la ravine Sèche. Jusqu'en 1894, date de création de la commune, Les Avirons est une section administrative de Saint Louis. Jusqu'à cette date, le territoire était plus étendu qu'il ne l'est actuellement puisque s'étendant jusqu'aux abords de la gare routière de l'Etang-Salé-Les-Bains. Son littorale a rétréci sans raison apparente. Antoine HIBON est le premier maire de la commune. L'histoire des Avirons restera à jamais marquée par la figure du père MARTIN. Nommé curé des Avirons le 22 avril 1879, ce brave homme entreprend la conversion des travailleurs immigrés hindous, en même temps que de leur enseigner les rudiments de l'instruction publique chère à la république. Arrêté par les gendarmes, il leur prédit un triste sort et effectivement, l'un d'eux chutera mortellement de cheval dans une ravine... Le curé est réduit à dire la messe dans un souterrain du Tévelave. Sa tombe, près de l'église du centre, est lieu de pélérinage.