Bras-Panon

Du battant des lames au sommet des montagnes

             

    Les fleurs symbolisent la vanille, culture traditionnelle de la commune

    L'oiseau, un phaéton ou paille-en-queue, rappelle que la commune se trouve entre mer et montagne

 

BREF HISTORIQUE

 

Le nom de la commune vient d'un affluent de la rivière des Roches qui passait sur le domaine d'une des plus anciennes familles réunionnaises, les PANON-DESBASSYNS, une famille riche, puissante et influente sur toute l'île aux XVIII° et XIX° siècles. On raconte que le Sieur PANON y fit un jour une chute en voulant implanter quelques bornes de ses immenses propriétés, sur un bout de roche escarpé et glissant... La concession "Bras-Panon" apparaît dans l'histoire de l'île en 1725. Au milieu du XIX° siècle, le quartier est rattaché administrativement à Saint Benoît avant de devenir commune en 1882. Malgré les divers démembrements fonciers, Bras-Panon est restée de tout temps terre de grandes propriétés. Les premières concessions y ont été données en vue de cultiver le café, avant de devenir , au XIX° siècle de grandes propriétés sucrières. La commune garde encore sa vocation agricole, agroalimentaire, et de centre de la vanille.