COMMENT ÉTABLIR SA GÉNÉALOGIE

 

    Un peu de Vocabulaire

    Plusieurs types de généalogies peuvent être recherchées:

    Généalogie ascendante :

      Recherche des quartiers, tant du côté paternel que du côté maternel.

      Les grands-parents d'un individu constituent ses quatre quartiers,

      Ses arrières grands-parents (bisaïeuls) ses huit quartiers,

      Ses trisaïeuls ses seize quartiers...

      C'est la formule qui donne la vue d'ensemble la plus complète.

    Généalogie agnatique (de agnat, parent par les mâles).

      On remonte cette généalogie de père en fils aussi haut que possible.

       

    Généalogie descendante : plus difficile à réaliser, elle permet de voir les différents rameaux d'une famille,

    à partir d'un ancêtre et les différents cousinages à chaque génération.

     

    Généalogie cognatique : plus rarement effectuée (de cognât, parent consanguin par les femmes).

    Symboles et abréviations

    av avant
    ap après
    b baptême
    ca environ (circa)
    Cm contrat de mariage
    enf enfant
    fa fille
    fs fils
    fe femme
    épx époux
    ° naissance
    (°) naissance illégitime
    °+ mort né
    x mariage
    xa 1er mariage
    xb 2ieme mariage
    xc 3ieme mariage
    )( divorce
    + décès

 

    Tableaux d'ascendance

    Les tableaux permettent une perception plus rapide, plus complète et plus générale de son ascendance. Deux modèles principaux sont proposés :

  • présentation horizontale : le père se place à gauche, la mère à droite.
  • présentation verticale : le père occupe la case en haut à gauche, la mère la case située en dessous.
  •  
  • Dans chaque case, les renseignements de base, vraiment nécessaires:

    NOM (en,lettres majuscules pour éviter la confusion entre patronymes et prénoms),

    prénoms,

    date et lieu de naissance,

    de mariage et de décès.

    Exemple:

        HUBERT Paul

        ° 13 janvier 1824 à Saint-Denis

        xa 7 décembre 1844 à Saint-Paul

        xb 6 octobre 1864 à Saint-Pierre

        + 10 février 1900 à Saint-Pierre

On peut compléter ces tableaux par des fiches individuelles sur lesquelles on notera tous les renseignements découverts dans les actes concernant un individu,

ou dans des documents sur lesquels il apparaît.

Pour ceux qui possèdent un ordinateur, il existe différents logiciels de généalogie qui permettent la saisie des données, la réalisation de documents,

le placement d'images ou de photos.

En fin de recherche, on peut éventuellement présenter sa généalogie sur des documents pré imprimés : arbres, tableaux, roues ou demi-roues... ou créer soi-même son arbre généalogique...

 

    Logiciels de généalogie

      Généatique 2000

      CDIP, 16 rue de la République 95570 BOUFFEMONT

      Hérédis Pro

      BSD Concept 10 Parc-Club du Millénaire 34036 Montpellier Cedex 1

       

    Copies d'actes

    II est bon d'avoir en sa possession la copie intégrale des actes concernant ses ancêtres, car ils contiennent des renseignements intéressants que l'on ne voit pas toujours

    lors d'une première lecture :

      nom et parenté des témoins par exemple

    On peut obtenir ces copies en mairie pour les actes de moins de 100 ans, aux Archives départementales pour ceux de plus de 100 ans,pour la plupart microfilmés.

    Pour faciliter vos recherches, si vous êtes adhérents, le CGB met à votre disposition sa base de données :

     

      naissance, mariages et décès de toutes les communes de l'île.

     

    Pour obtenir une photocopie de microfilm :

  • Rechercher la cote du document à consulter dans les registres paroissiaux d'état civil :
  •  
  • série Mi EC ou sous-série 4E.
  • En faire la demande sur ordinateur, à condition d'être inscrit comme lecteur aux Archives.

    Si l'acte n'est pas microfilmé, consulter le registre et commander le microfilm.

     

    Feuilles de recensement : série 6M

Les recensements antérieurs à 1848 fournissent des renseignements très intéressants sur une famille :

  • Nom, profession, origine et date de naissance du chef de famille et de son épouse.
  • Prénoms et âge des enfants ou des personnes vivant à son domicile.
  • Liste de ses biens.
  • Situation et superficie de sa propriété.
  •  
  • À consulter également

  • Sous-Série 3Q : Enregistrement : mutations après décès.
  • Sous-Série 3E : Minutes et archives notariales.
  • État des registres d'affranchis de 1848.
  • Affranchissement d'esclaves antérieurs à 1848,de Pierrette et Bernard NOURIGAT
  • Série 8K (bulletins officiels) : arrêtés d'affran-chissement
  •  
  • La numérotation SOSA-STRADONITZ

     

  • N°1 : vous même
  • N°2 : votre père
  • N°3 : votre mère
  • N°4 et 5  :vos grand-parents paternels     )
  •                                                                       )..... aïeux
  • N°6 et 7 : vos grands-parents maternels  )
  • N°8.9.10.11 : vos bisaïeux paternels
  • N°12.13.14.15 : vos bisaïeux maternels
  •  
  • Exemple : Pierre HOARAU n°12 aura pour père le n°24 et pour mère le n°25

     

    Les hommes ont toujours un numéro pair, les femmes, un numéro impair.


SITES & Conseils

  1. Guides des recherches sur l'histoire des familles, de Jean Luc Monnet à : http://perso.wanadoo.fr/jean-luc.monnet/SOMMAIRE.htm
  2. Conseils pour commencer sa généalogie :
    1. www.guidegenealogie.com

      http://capde.free.fr/manuel/intro.htm

      www.gerelli.org/presentation.htm