MAURICIA HOTEL APPADU et SOUPRAYEN

 

C’est du Mauricia Hôtel que je suis heureux de saluer nos auditeurs réunionnais.
Bien qu’en vacances pour quelques jours, c’est avec plaisir que j’essaierai de répondre à vos questions. Tout d’abord, permettez moi de solliciter votre indulgence dans la mesure où je suis ici,  sans base ou sans annuaires du CGB, ni même le Dubard pour vous répondre et si je devais vous apporter un complément d’informations, je le ferais volontiers le dimanche 22.

 

Pour l’heure, je me dois à ceux qui sont restés sur leur faim la semaine dernière :


GARIASSE est aussi une forme du patronyme GARAÏOS que  l’on retrouve chez Paul Emile, fils de l’esclave Mathurine et d’autres GARAIOS qui, affranchis en 1848, ont alors reçu  ce patronyme. Notons outre Paul Emile, il y a eu Marie Barbe et Euphrosine…

 

CRÉPU est aussi un patronyme que l’on peut retrouver sur HISTORUN. Il a été attribué le 21.12.1848 à Jean-Baptiste né en 1813 et Euphrasie née en 1816.

 

DOCTEUR a été attribué tant à St Denis qu’à St Louis à plusieurs affranchis nés en 1796,1800,1816 dont un certain Lubin et ses enfants.

 

HODGI comme je l’avais dit  est un patronyme d’ engagé venu de Madagascar après 1848.

 

PAILLIOT ou PAILLOT est porté aussi sur Historun pour Bélisaire et Joson affranchis en 1848, un à St Pierre et l’autre à St Denis. Il ne semble avoir rien avoir avec PAYET. Par contre les PALLIOD sont aussi des affranchis de la famille LÉPINAY dès 1837

 

PALMA a été donné comme nom de famille à 12 personnes en 1848, citons Alidor, Amédée, Chérisseuil, David, François, Edouard et Anne Marie qui sont à l’origine des Palma de notre île.

 

 

Mon propos aujourd’hui sera d’aborder deux patronymes de mes hôtes d’ici.

 

Tout d’abord SOUPRAYEN, qui est aussi un surnom ou un prénom d’origine tamoule que l’on retrouve tant à Maurice qu’à la Réunion.

On le retrouve aussi avec le b sous la forme Soubraya, Soubrayen. On le retrouve souvent à la Réunion en formes composées telles que Souprayenpoullé, Souprayensmestry, Souprayenpadéatchy et aussi la forme la plus originale voire cocasse Souprayenmestry Rangapamodély l’un des plus longs connus avec Moutoucomarapoullé.

 

APPADU est aussi connu à la Réunion comme patronyme indien. On en trouve plusieurs venus entre 1860 et 1880 à la Réunion. Si à Maurice on a une quasi parfaite connaissance des origines des noms venus de l’ Inde, il n’en va pas de même pour ceux de la Réunion où la culture assimilatrice française a fait de tous les Indiens un seul groupe que nous appelons malabars alors que beaucoup sont tamouls, certains bengalis ou télougou ( les fameux talinga du Manchy de Leconte de Lisle).

 

Ici à Maurice on sait que l’on est d’origine tamoule ou d’ailleurs en Inde.

 

La terminaison DOU se trouve dans divers noms de notre île comme SOUBADOU, NAGADOU, RAMOUDOU, BOUDOU et aussi NARICADOU et MOUTIALGADOU.

 

Patrick ONÉZIME-LAUDE Président du Cercle Généalogique de Bourbon

RFO Avril 2007